FESTIVAL CINQ SAISONS


Parc de Hauster
Rue Hauster 9,
4051 Chaudfontaine

Une initiative de la Commune de Chaudfontaine en partenariat avec Lieux-Communs, pour l'édition 2017.

L'ECOLE BUISSIONNIERE

Eva Clouard, "L'école buissonnière", 2017

 

Pour Eva Clouard, "l’art contemporain en plein air permet de créer un concept accessible à tous. Les gens se questionnent, regardent les œuvres sous un autre angle. Cela permet de faire un art plus tactile par rapport aux musées". Dans ses dernières installations, les thématiques du jeu et de l’enfance l’inspirent de façon récurrente.

 

L'école buissonnière s'inscrit dans la continuité des Jeux interdits, installation réalisée en 2016 pour la Biennale PARTcours/ParKUNST de Bruxelles. Dans cette série d'installations, Eva Clouard invente ses propres règles de jeux en détournant poétiquement les objets reliés à l'enfance.

 

 

Au Parc de Hauster, sa marelle n’est pas totalement utilisable puisque la fin du jeu est verticale. Cette œuvre évoque l’écosystème à travers les liens entre la terre et le ciel. Elle est une invitation à lever les yeux vers la cime des arbres et le ciel, à basculer dans l’imaginaire.

 

"A quoi bon garder les pieds sur terre, lorsqu’on peut avoir la tête dans les nuages. Quand je suis assise sagement à mon bureau, je regarde par la fenêtre et me projette là où personne n’ira me chercher. Case par case et bien plus que huit, je suis mon parcours de pensée tortueux. Je prends la fuite jusqu’à ma prochaine libération. Oh je sais que je ne devrais pas faire l’école buissonnière, on me l’a souvent répété… Je sais qu’à cause de ma conduite sortant des sentiers battus, je rencontrerai des obstacles sur mon chemin. Mais si j’arrive à contourner les règles du jeu, guidée par mes rêves d’enfant, finirai-je peut être par les atteindre. "