FESTIVAL CINQ SAISONS


Parc de Hauster
Rue Hauster 9,
4051 Chaudfontaine

Une initiative de la Commune de Chaudfontaine en partenariat avec Lieux-Communs, pour l'édition 2017.

MICHEL DAVO

Michel Davo est un artiste qui vit au contact de la nature et y puise son inspiration.

 

Depuis les années 2000, ses recherches se sont orientées vers un « Art environnemental » qui se situe dans le prolongement du « Land Art », mais avec des préoccupations écologiques incitant à une réflexion sur les cycles naturels de la vie et sur une prise de conscience de nos actions vis-à-vis de la nature.

Michel Davo a notamment réalisé une œuvre s’intitulant Renaissance dans le jardin de l’atelier de Cézanne à Aix-en-Provence. Le centre de l’installation, composé de cendres, évoquait les incendies de la montagne Sainte-Victoire. Un entourage de branches de peupliers formait une cage où les visiteurs n’avaient pas accès. Durant tout l’été, les spectateurs ont pu observer la recolonisation spontanée par la végétation de cet espace clos, où même les peupliers constituant la cage avaient pris racine. Cette œuvre évoquait la capacité de la nature à renaître après les catastrophes écologiques.

A l’heure actuelle, l’artiste met en scène les processus naturels de recyclage des végétaux. De cette matière, une renaissance est sous-entendue. L’œuvre conçue est un « Tableau Composteur ». La scénographie consiste à visualiser la décomposition des matières organiques sous la forme de « tableau ». La photographie et la vidéo rendent compte de l’évolution du processus de transformation.

 

Site web

 


Œuvres :

 

Sépulture pour un chêne

Le rituel de la mort est scénographié autour d’un arbre – abattu avant qu’il ne tombe en raison de son mauvais état phytosanitaire. Alors que le tronc déposé sur un lit de pommes de pin se décompose, déjà un jeune chêne lâche ses premières feuilles. Eternel recommencement… Ici, faire œuvre relève d’un processus de délégation où la nature se charge du renouveau de la vie.

À différents moments de l’année, l’artiste imagine de rendre hommage au chêne par une cérémonie consistant à modifier la nature du recouvrement du sol. Glands, noyaux, feuilles mortes, graines locales apporteront une ponctuation colorée dans le calendrier des saisons.

Lors d'une cérémonie, des glands seront semés autour du tronc qui lentement se décomposera ; un bosquet de jeunes chênes remplacera le vieil arbre mort…

Avec cette installation, Michel Davo nous interroge sur le cycle de la vie en perpétuelle renaissance.

 

 

Photo PHM


Tableaux composteurs, série 1-2-3


L’artiste propose une mise en scène des processus naturels de décomposition des végétaux. Si le mot « tableau » évoque la peinture et l’univers artistique, le second terme indique clairement qu’il s’agit de matières organiques. L’installation interactive invite les visiteurs à glaner dans le parc les éléments destinés à compléter la composition. Lorsque le réceptacle transparent est saturé, une trappe permet de faire glisser le tout dans un bac récolteur situé à l’arrière du dispositif.

Trois mois plus tard vient le temps de la récolte d’un humus très apprécié comme engrais. Le cycle reprend à nouveau, au gré des compositions aléatoires – formelles ou chromatiques – réalisées par les promeneurs.


Photo Jacky Lecouturier